Trabuc Serge

Apiculteur à Mallemoisson

Trabuc Serge
9 les Cathelieres 04510 Mallemoisson

Contactez Trabuc Serge à Mallemoisson

Adresse :
9 les Cathelieres
04510 MALLEMOISSON 
Port :
06 87 58 64 66 

Aucun avis sur Trabuc Serge

Aucun Avis
Note de Trabuc Serge
Accueil et conseil
Accueil et conseil
Qualité des produits
Accueil et conseil
Cadre et propreté
Accueil et conseil
Rapport qualité / prix
Accueil et conseil

Envoyer un message a Trabuc Serge :

Pour contacter un professionnel, vous devez posséder un compte :

Votre Identifiant ou email

Mot de passe

Vous constatez des erreurs sur la fiche, si vous êtes le apiculteur, la méthode la plus simple de mettre à jour les informations est de s'inscrire en cliquant ici , c'est gratuit et cela vous permettra de renseigner toutes les informations nécessaires et de les mettre à jour lorsque vous le souhaitez. Vous pourrez également ajouter un lien vers votre site web, votre logo et des photos.
Si vous n'etes pas le apiculteur concerné cliquez ici pour remonter l'erreur constatée.

Être apiculteur aujourd'hui !

Autrefois symbole de la prospérité de la Basse-Egypte, l'abeille était déjà élevée par les hommes pour son miel, la cire et la propolis. Au Moyen-âge, l'abeillage fut un droit féodal, le XIVe siècle vit son âge d'or. Pendant les années 1800, la société d'apiculture s'organisa et la ruche Dadant apparut ! Le XXe siècle apporta la standardisation des ruches, l'interdiction de l'étouffage des colonies, la modernisation de l'extraction et la professionnalisation des apiculteurs. Les récoltes furent florissantes jusqu'aux années 80/90. Aujourd'hui, le métier est devenu technique, les résultats liés à divers facteurs de prophylaxie et de conduite de rucher raisonnées. Mais il n'en reste pas moins un métier de passionnés dont les enjeux de maintien de la biodiversité sont primordiaux.

De nos jours on ne peut plus s'improviser apiculteur. Les problèmes rencontrés pour obtenir un rucher dynamique et florissant impliquent de bonnes connaissances de l'abeille et de sa prophylaxie. Le premier conseil, je pense à donner est tout d'abord de bien se former ! Établissements agricoles, centres de formations apicoles, ruchers école ou tout simplement en immersion chez un professionnel, les possibilités sont multiples.

Une installation réussie en apiculture nécessite d'avoir de bonnes connaissances de la conduite du rucher, des différents potentiels de la flore mellifère et du calendrier de floraison, une bonne connaissance de la filière de commercialisation.

Les professionnels et les différents organismes professionnels sont là pour vous aider.

Le métier d’apiculteur est pénible et contraignant, il est donc important de bien choisir la taille de son exploitation en fonction de ses possibilités et des pratiques à mettre en place. Apiculture bio, orientation biodynamie, élevage traditionnel, diversification, rayon de transhumance sont autant de choses auxquelles il faut réfléchir avant de se lancer, car cela détermine les aménagements et les achats matériels à prévoir.

La taille de la miellerie dépend du nombre de ruches exploitées, de la méthode de transhumance et des perspectives d'évolutions à venir. Il est donc essentiel de prendre conseil auprès de professionnels.